Les méthodes de cuisson du bœuf bourguignon

bœuf bourguignon

Le bœuf bourguignon est un plat économique et facile à cuisiner. Comme la plupart des plats mijotés, il s’améliore avec la durée de cuisson. En général, la cuisson d’un bœuf bourguignon prend un peu de temps. Mais si vous voulez déguster une viande tendre et savoureuse, cela en vaut la peine. Toutefois, pour obtenir un résultat, il est important de connaître les différents modes de cuisson.

Bœuf bourguignon : quel morceau utiliser ? Comment réussir une marinade ?

Selon les connaisseurs, le bœuf bourguignon est un symbole de joie et de convivialité. En effet, le bœuf bourguignon est particulièrement séduisant. Surtout lorsqu’il est mijoté dans une sauce à base de carottes, de vin rouge, de pommes de terre et de quelques herbes de Provence. À première vue, le simple fait de préparer une sauce de bœuf bourguignon peut sembler facile. Pourtant, cela nécessite la maîtrise de quelques règles et d’un certain savoir-faire. Parmi ces principes, il est par exemple essentiel de sélectionner le bon morceau à cuisiner. Ainsi, afin de concocter un boeuf bourguignon cocotte minute marmiton, il est nécessaire de choisir uniquement les parties  » à braiser  » du bœuf. En effet, avec un filet ou un rumsteck, il est assez fréquent que les cuisiniers (surtout les novices) bâclent la marchandise. De plus, ce ragoût nécessite des morceaux gélatineux comme le paleron ou le mandrin. Toutefois, l’idéal est d’avoir la joue de bœuf, surtout si vous souhaitez obtenir un ragoût fondant.

Quant à la marinade, c’est l’étape incontournable pour les pros du barbecue. Pré-cuisson, attendrissement, aromatisation… les possibilités sont nombreuses. Néanmoins, pour qu’un bœuf bourguignon soit aussi tendre que vous le souhaitez, il est conseillé de le faire mariner pendant 12 heures avec des herbes et du vin. La marinade peut être réutilisée pour réaliser une sauce boeuf bourguignon.

Les méthodes pour réussir votre bœuf bourguignon !

Le bœuf bourguignon est un plat qui demande du temps et de la patience. Il ne s’improvise pas. En somme, c’est grâce à une cuisson douce et lente que l’on peut obtenir un succulent ragoût. Cela est généralement dû à la particularité des parties sélectionnées, riches en collagène. En effet, c’est cette protéine contenue dans les muscles qui se dissout grâce à la chaleur et se transforme en gélatine. On obtient ainsi une sauce onctueuse et une viande fondante. Pour réaliser cet exploit, il faut compter environ 3 heures de cuisson.

Concernant l’accord mets et vins, la règle simple est de se tourner vers le même terroir. Ainsi, pour le bœuf bourguignon, l’idéal serait d’utiliser du vin de Bourgogne. En choisissant un vin de qualité, le plat ne peut être que réussi.

Par ailleurs, il existe certaines techniques pour enlever l’amertume d’une sauce. En effet, il est possible, par exemple, de mettre une cuillère à café de miel dans la sauce. Cela permet non seulement de sucrer la sauce, mais aussi d’accentuer son côté  » confit « . De la même manière, on peut glisser 02 carrés de chocolat noir dans le plat. En particulier, en fin de cuisson. Cette astuce permet de lier sauce boeuf bourguignon tout en apportant un goût corsé qui se marie à merveille avec le vin. Enfin, il est aussi courant d’ajouter quelques écorces d’orange à la marinade pour apporter de la légèreté au plat.

Quel accompagnement dois-je choisir pour accompagner mon bœuf bourguignon ?

En général, le bœuf bourguignon ne nécessite pas de légumes en accompagnement. Cependant, il est souvent recommandé d’avoir une garniture pour compléter la sauce au vin et les accompagnements. Habituellement, les spécialistes de ce plat proposent de la purée de pommes de terre ou des pommes de terre à la vapeur. Toutefois, pour ceux qui n’aiment pas vraiment cet accompagnement, il est possible de présenter le bœuf bourguignon avec des pâtes. Dans ce cas, optez pour des coquillettes, des tagliatelles ou des nouilles.